Les Maladies Parodontales Et Les Maladies Cardiovasculaires

Quelque 52 millions d'américains sont atteints de troubles du développement, qu'il s'agisse d'autisme, d'infirmité motrice cérébrale, de déficience mentale, de lésion médullaire, d'un handicap visuel ou auditif, d'une dystrophie musculaire, de dépression ou de crises. Les États-Unis, c'est aussi 25 millions de personnes présentant un handicap physique lourd. Les soins dentaires de nombreux patients handicapés sont assurés par des spécialistes dans des hôpitaux, des infrastructures publiques et des centres de soins. D'autres font appel à des praticiens privés.

Le cabinet dentaire 
Si vous ou l'un de vos proches souffrez d'un handicap, il est crucial d'en parler ouvertement avec votre dentiste. Lorsque vous prenez rendez-vous, veillez à discuter des besoins spécifiques du patient avec votre dentiste et son équipe. Avant votre visite au cabinet dentaire, l'aide-soignant du patient et le dentiste devront répondre aux questions suivantes :

  • Le traitement aura-t-il lieu au cabinet ou en ambulatoire dans un hôpital ou une clinique dentaire spécifique ?
  • Le patient a-t-il besoin d'un traitement médical préalable ? Si oui, le dentiste doit pouvoir consulter l'aide-soignant et le médecin du patient avant sa visite au cabinet.
  • Le patient a-t-il besoin d'un équipement spécial pour le traitement au cabinet dentaire ? Par exemple, un patient en fauteuil roulant devra probablement être placé sur la chaise d'examen. Ou encore, la position de la chaise d'examen doit pouvoir être ajustée pour garantir le confort du patient.
  • Quel est le but de la visite au cabinet dentaire ? Quel traitement sera effectué : un examen oral ou un nettoyage professionnel, un remplacement ou placement d'une obturation, ou une extraction de dents ? Savoir à quoi s'attendre simplifiera le bon déroulement de la visite.

Les maladies cardiovasculaires touchent le cœur et/ou les vaisseaux sanguins. Les maladies du cœur, au même titre que les accidents vasculaires cérébraux, appartiennent à une catégorie de maladies connues sous le nom de maladies cardiovasculaires (CV). Ces affections chroniques causent chaque année plus de 70 000 décès au Canada. En outre, on estime que 1,6 millions de canadiens vivent avec une maladie du cœur ou les séquelles d'un AVC1. Au moment où le problème cardiaque est diagnostiqué, sa cause sous-jacente (athérosclérose) est souvent déjà bien avancée. La prévention est donc primordiale. Il est important d'avoir une alimentation équilibrée, de faire de l'exercice et de ne pas fumer.

Des études récentes ont indiqué que la parodontite peut être liée au développement de maladies cardiovasculaires. L'une des théories avancées est que les protéines inflammatoires et les bactéries dans les tissus parodontaux pénètrent dans le sang et affectent le système cardiovasculaire. Une étude récente2 a porté sur la présence des bactéries considérées comme responsables de la parodontite et de la thrombose régulièrement observées dans les maladies cardiovasculaires. Après avoir analysé les échantillons de plus de 650 patients, les chercheurs ont conclu qu'une thrombose accrue était associée à la présence des mêmes bactéries que celles trouvées dans la plaque dentaire et incriminées pour leur rôle dans la parodontite.

De nombreux aspects de votre santé doivent être pris en compte pour le diagnostic la mise en place d'un traitement adéquat. Pour les personnes à risque et les personnes ayant des antécédents de maladies cardiovasculaires, les facteurs à prendre impérativement en compte sont la gravité et l'ancienneté de la maladie, la présence d'autres pathologies comme un diabète, qui peut avoir une incidence sur la maladie cardi-vasculaire. La présence de facteurs additionnels augmente le risque de maladies parodontales. De plus, votre dentiste pourra contacter votre médecin pour en savoir plus sur votre état de santé général, le suivi dont vous faites l'objet et les médicaments qui vous sont prescrits.

Pour une hygiène bucco-dentaire idéale, il est nécessaire d'éliminer les bactéries et le biofilm bactérien présents autour du liseré gingival. Pour ce faire, un détartrage, un surfaçage ainsi que de bonnes habitudes à domicile sont essentiels. Une bonne hygiène bucco-dentaire est un élément primordial du traitement de tous les patients, surtout des patients à risque cardiovasculaire. Le traitement doit se concentrer sur la prévention des maladies parodontales et des inflammations buccales, essentielle pour le traitement des complications bucco-dentaires associées aux maladies cardiovasculaires. Et, parce que les bactéries sont souvent la cause des gingivites, même chez les personnes en bonne santé, les patients doivent être particulièrement soucieux de se brosser les dents deux fois par jour avec un dentifrice antibactérien et d'utiliser régulièrement le fil dentaire.

© Copyright 2011 Colgate-Palmolive Company

Référence
1. Site Internet Santé Canada
2. Circulation. 2005 Feb 8; 111(5):576-82.

AUTRES ARTICLES QUE VOUS POURRIEZ